DreylandDichterweg

Edgar Zeidler

*1953, Colmar

Le professeur agrégé d’allemand, linguiste et dialectologue écrit des poèmes trilingues. Il plante avec son association AGATE des sentiers des poètes bilingues dans toute l’Alsace et est co-fondateur du Sentier des poètes des Trois Pays. Le père de la méthode ORTHAL travaille à une grammaire et un dictionnaire trilingue des parlers alsaciens.

(lecture: Edgar Zeidler)

Pont

Sous le pont, les murmures du Rhin
Livre d’histoire de nombreux peuples
Qui évoque bougon la guerre et les meurtriers
Les ennemis héréditaires, l’Europe à genoux

Sur le pont deux pays
Se rapprochent doucement l’un de l’autre
Tous d’eux s’agrippent à la balustrade
Et se déplacent avec peine

Dans les tourbillons de la souffrance et du ressentiment
Se noient les dernières larmes de la guerre
Le Rhin resplendit dans son nouveau rôle
D’être le lien entre les deux rives

Sur les ponts sur le Rhin
Les Hommes se promènent en paix
Se parlent amicalement –
Le ciel boit un verre de vin …

Vie

Edgar Zeidler passe son enfance à Metzéral, son adolescence à Colmar, étudie l‘allemand à l’université de Mulhouse, où il assiste avec beaucoup d’enthousiasme aux cours de dialectologie de Raymond Matzen. Comme professeur d’allemand, il poursuit ses recherches en linguistique et dialectologie à l’université de Strasbourg, où il obtient le grade de Docteur en linguistique et participe à l’élaboration de l’Atlas linguistique II. Il enseigne l’allemand au Lycée J.J. Henner à Altkirch et l’alsacien à l’Université de Haute Alsace à Mulhouse (UHA). En tant que Président de l‘AGATE (Académie pour une Graphie Alsacienne Transfrontalière), il développe avec ses collaborateurs une orthographe harmonisée des parlers alsaciens, ORTHAL (Orthographe Alsacienne). Il fait naître dans toute l’Alsace des sentiers des poètes bilingues, avec en ligne de mire le projet d’un sentier transfrontalier des Trois Pays. Il dirige deux groupes de collaborateurs qui travaillent à un dictionnaire trilingue électronique des parlers alsaciens en collaboration avec l’OLCA (Office de la Langue et Culture d’Alsace) et à une grammaire. 

En projet: deux méthodes d’apprentissage de l’alsacien pour enfants et adultes en partenariat avec l’association culturelle « Les Amis de l’Alsace de Bâle » et la « GGG Basel. »

Son engagement pour la langue maternelle et la culture alsacienne s’exprime notamment dans ses « Leçons d’alsacien » dans le quotidien régional « L’Alsace » et dans ses poèmes trilingues. 

Critique à l’égard de son époque, Edgar Zeidler manie la satire et l’ironie. Il sait se montrer combatif, mais aussi sensuel et romantique.

Œuvre

Wort-Spiele, mots croisés thématiques en allemand, Ellipses, Paris, 2006

Andzitt – Endzeit – Fin d’une époque, poèmes en trois langues, Jérôme Do. Bentzinger, Colmar, erste Auflage: März 2007, zweite Auflage: Oktober 2007

Bien écrire l’alsacien de Wissembourg à Ferrette, Orthographe alsacienne, Jérôme Do. Bentzinger,  Colmar, 2008

Wàckelkontàkt – Wackelkontakt - Faux contacts, Gedichte in drei Sprachen, Jérôme Do Bentzinger, Colmar, 2008

Les Fleurs d’un rêve – Tràuimbliameler – Traumblüten, Gedichte in drei Sprachen, Jérôme Do Bentzinger, Colmar, 2011

Lawesliader – Liebeslieder – Voluptés, Gedichtband in drei Sprachen, Editions L’Arpenteur, Koestlach, 2014 

Leçons d’alsacien tome 1 et tome 2, L’Alsace Magazines Editions, 2012 et 2014

Distinctions

FriehjohrsSchwälmemePriss, 2007 

Prix Raymond Matzen Preis pour la poésie dialectale, décerné par le CEPAL pour Andzitt-Endzeit-Fin d’une époque, Marlenheim, 2008

Bretzel d’or, décerné par l’Institut des Arts et Traditions populaires d’Alsace, Ecomusée Ungersheim, 2009

Chevalier dans l’Ordre des Palmes Académiques, 2011