DreylandDichterweg

Werner Richter

*1929, D

(lecture: Markus Manfred Jung)

Weil au bord du Rhin

Petit village de campagne – Ville…tu es devenu

Porte vers le Markgräflerland

Ruban des trois pays

terreau fertile et rocailleux

Où les rivières Wiese et Kander

s’unissent dans le fleuve

…Un fleuve qui sépare

un pont qui noue, 

pas de haine qui brûle

un pont où un étranger trouve le chemin au foyer

un pont vers soi.

 

Markgräflerland : Paysage sur la rive droite du Rhin

Wiese et Kander : Deux rivières qui naissent au versant de la forêt noire

 

 

Et voilà un autre texte de Werner Richter: 

 

Fête des Mères

Nous avons cherché des bouquets sur de jeunes prés,

nous avons cassé des rameaux dans les branches

arraché des fleurs dans les jardinets

et les avons mis dans un vase pour la fête de la mère.

 

Plus tard, avec notre premier salaire,

nous avons offert quelque chose acheté au magasin,

à des bouquets des prés, de la verdure,

à ces petites choses, on n’y pensait plus.

 

Aujourd’hui je vais chercher un bouquet dans les prés, 

vais chercher un rameau dans le nid des alouettes,

dépose sur la tombe dans la fraîcheur ombragée,

un bouquet d’enfant pour la Fête des Mères.

 

 E Armvoll Freud, 1981