DreylandDichterweg

Sentier des poètes des Trois Pays

Nos trois pays, liés par le Rhin, le sont aussi par une langue commune. L'alémanique est depuis le début du Moyen-Âge le foyer linguistique commun à L'Alsace, au Pays de Bade du Sud et à Bâle.

La force évocatrice du dialecte pour exprimer l'attachement au pays, les liens transfrontaliers et la fraternité demeure inégalée.

L'idée de ce sentier des poètes transnational a germé pratiquement simultanément dans l'esprit d'amoureux du dialecte en France, en Allemagne et en Suisse. Sa vocation est de célébrer la richesse de la langue alémanique.

L'enthousiasme, avec lequel les autorités de Huningue, Weil am Rhein et Bâle ont accueilli ce projet, a permis de le concrétiser. Un ensemble de 24 panneaux, disposés de part et d'autre du Rhin, présente des poètes des Trois Pays.

La grande qualité des textes choisis témoigne de la vitalité de la langue alémanique.

« Im Dialekt kàt mer àlles üssdrucke, wenn mer's kàt. » Dans le dialecte, on peut tout exprimer, à condition d'en avoir les capacités; d'après les frères Albert (1874–1930) et Adolphe (1874–1947) Matthis, les pères fondateurs du lyrisme dialectal strasbourgeois.